En ces temps frais et pluvieux…

En ces temps frais et pluvieux, il n’est pas inintéressant d’aller faire un tour au musée.

A ne pas oublier la nuit blanche des musées  du 15 mai à 18 h au 16 mai à 3 h

A voir deux expositions temporaires au musée de Grenoble (6 mars – 30 mai 2010)

« De chair et d’esprit » dessins italiens du XV° – XVIII° siècles que possède le musée : 120 dessins que nous ne verrons qu’au mieux tous les 3 ans (problème de conservation). Lors de la visite guidée, j’ai appris entre autres choses que les œuvres sur papier (fusain, sanguine, encre, aquarelle, pastel, gouache…) sont appelées dessins, que le papier en ces temps pas si lointains était à base de chiffons et coûtait fort cher si bien que ce n’était que le Maître qui dessinait sur du papier, les apprentis n’ayant le droit de dessiner que sur des planches de bois enduites d’un certain apprêt qui pouvait s’effacer  et de ce fait permettre leur réutilisation. Bien entendu, je pourrais vous en dire plus, mais je ne pourrais que paraphraser ce qui est si bien dit par Narthex

« Lire l’impressionnisme : six tableaux, six maîtres »

Grâce au prêt exceptionnel de six chefs-d’oeuvre de l’impressionnisme, consenti pour trois d’entre eux par le musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne et pour les trois autres par le musée Thyssen-Bornemisza de Madrid, le musée de Grenoble offre la possibilité de porter un regard plus aigu sur ces peintures et ce faisant, de mieux comprendre ce qui en fait leur profonde originalité et leur caractère précurseur.

Ainsi, à travers des œuvres de Manet, Monet, Renoir, Degas, Pissarro et Van Gogh, sont abordés les thèmes de la frontalité de l’espace, de la libération de la couleur, de la fragmentation de la composition, de la simplification des formes… autant de caractéristiques qui remettent en cause les canons de la peinture académique du XIXe siècle et préparent les grands bouleversements de l’art moderne.  Ainsi l’on comprend que Van Gogh (mort à 37 ans ) les dépassait tous car il était capable de traduire ce qu’il ressentait alors que les impressionnistes  rendaient l’atmosphère du moment.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.