Archive for the ‘personnages’ Category.

Trois jours de peinture sur le motif en Valbonnais

les silos

les silos

Milène  m’ayant invité à passer un week-end prolongé à Valbonnais, commune située à la lisière nord-ouest du  massif des Ecrins,  à une dizaine de kilomètres à l’est de la Mure, nous avons aquarellé pendant deux jours et demi. Le Valbonnais est un pays, à l’écart des grands axes de circulation. Trois rivières, trois vallées : la Bonne (Valjouffrey), la Malsanne (Le Périer et Chantelouve) et la Roizonne (Lavaldens). De larges espaces agricoles situés à une altitude relativement faible (700 m) s’opposent  aux pentes très raides des montagnes environnantes,  l’Olan en  étant le  point culminant (3564 m).

Le Pont Vieux

Le Pont Vieux

le village de Péchal en fin de journée

le village de Péchal en fin de journée

Voici mes  aquarelles :  une vue du village de Péchal le samedi 12 avril en fin d’après-midi, l’ombre était déjà très présente,  les moutons de Daniel le dimanche matin (13 avril), le Pont Vieux à Entaigues le dimanche après-midi, l’Obiou (mais cela ne lui ressemble pas !) et  le plateau matheysin le lundi 14 avril matin  et enfin

les moutons de Daniel

les moutons de Daniel

l'Obiou

l’Obiou

les Meyers

les Meyers

les silos de la ferme de M. Baret aux Vermets le lundi après-midi.

 

 

 

Petites nouvelles de novembre

Grand changement : ma façon de peindre vient de changer presque radicalement, je reprends maintenant en atelier mes croquis ou mes aquarelles peintes directement sur le motif quand ce sont des scènes de rue. D’une manière générale, j’aime la discrétion et il est plus facile de passer inaperçu quand on a simplement un carnet et un crayon qu’avec tout un attirail même restreint d’aquarelliste, surtout que maintenant je privilégie les relativement grands formats.

J’ai ainsi repris deux scènes de rues croquées à Voiron lors du dernier sketchcrawl , aquarelles que je compte exposer à Morestel lors du printemps des aquarellistes en avril-mai 2013.

 

J’expose actuellement  une aquarelle sur le thème « au fil de l’eau » aux Hivernales 2012  de Voiron. Le thème a eu beaucoup de succès puisque 99 peintres ont répondu présents. Il y a de très belles choses et cela vaut le coup d’aller faire un saut à la  Maison des  Associations, Place Stalingrad à Voiron (ouverture lundi au vendredi de 14h à 19 h, samedi 9h à 12 h, jusqu’au 6 décembre).

Mardi 27 novembre a lieu dans la grande salle du Clos des Capucins à Meylan l’exposition « sujet commun » de mon association de peintres amateurs. J’exposerai sans doute une aquarelle pour le thème « l’arbre dans tous ses états », les nénuphars ne m’ayant pas inspirée.

37 ième sketchcrawl

Noelie

Une partie des croqueurs

Hier 13 ocobre se déroulait le 37 ième sketchcrawl. Entraînés par Christine l’organisatrice, nous nous sommes retrouvés à Voiron  à un peu moins d’une quinzaine.  Nous avons croqué le marché, les gens, les petite filles, le parc, les caves et l’alambic de la fabrique de la Grande Chartreuse.

 

Cathy, Pierre et le platane plus que centenaire

 

Pour voir tous les résultats : http://www.sketchcrawl.com/forum/index.php.

 

Le marché de Voiron

                    

 

 

 

 

Pauline

 

Deux journées d’octobre

Le temps splendide de vendredi dernier (5 octobre) incitait à aller se balader en montagne. Comme l’on voyait le Mont Blanc depuis Corenc, cela n’annonçait pas du beau temps, alors autant en profiter. Deux  pochades, l’une montrant Chamechaude, l’autre une grange au Churut avec vue sur l’Ecoutou datent cette très belle journée.

Grange du Churut

Chamechaude

 

 

 

 

 

 

 

Le dimanche 7 octobre l’Association des Peintres Amateurs Meylanais (APAM) fêtait son 15 ième anniversaire. Au menu exposition de tableaux des peintres, ateliers d’aquarelle, pastels, modelage, danses, musique… La prédiction du vendredi fut bonne, heureusement l’après-midi fut plus clément et le succès assuré. Je fis quelques croquis aquarellés pendant les séances de musique du groupe « Meylan Folk » ou de flûtes traversières.

Accordéons (Meylan Folk)

 

Flûte traversière et spectateurs

 

 

Voyages

Je  suis allée dernièrement et pour quelques jours sur la Côte d’Azur. Si le voyage fut à l’aller direct de Valence TGV à Saint-Raphaël, ce ne fut pas le cas au retour car je changeais de train à Marseille Saint Charles. Le changement fut d’autant plus long que le TGV que je devais  prendre avait beaucoup de retard. J’en profitais pour faire un certain nombre de photos du hall de la gare avec ses grands arbres et quelques croquis qui furent transformés en aquarelles (dimensions 30 x 40) à mon retour.

Hall de la gare de St Charles à Marseille

Arrivée gare de St Charles à Marseille

34e World Wide SketchCrawl

Partout dans le monde, les dessinateurs de rue étaient à l’œuvre hier, samedi 21 janvier. Nous étions une quinzaine à Grenoble de ces dessinateurs  de rue réunis par Chrisitine.  Une première à Grenoble ! Le temps plutôt maussade ne nous a pas empêché de croquer les Halles de la Place Sainte Claire et le marché, des vues de la rue Lafayette. Après un repas pris en commun, nous nous sommes réfugiés l’après-midi au musée de l’Evêché et  dispersés vers 17 h après un pot dans un café de la place Notre Dame, en nous promettant de nous retrouver dans  trois mois.

Les carnets

Il est intéressant de lire le manifeste des Urban stetchers  que j’emprunte au site des Urban sketchers de Paris
1.    Nous dessinons sur le vif, à l’intérieur ou à l’extérieur, croquant ce que l’on voit à partir de l’observation directe.
2.    Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.
3.    Nos dessins représentent des archives de lieux et d’instants.
4.    Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons.
5.    Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles.
6.    Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe.
7.    Nous partageons nos dessins en ligne.
8.    Nous montrons le monde dessin par dessin.
Je dirai, ayant participé à cette journée, que c’est tout à fait cela.
A la différence des autres participants qui avaient des  carnets de croquis allant de très petits à moyens, je me  distinguais avec un carnet de dimensions 28 x 35, ce qui m’a permis de faire des croquis aquarellés de dimensions respectables (35 x 56). En Voici 3 sur les 6 que j’ai faits.

Place Notre Dame, vue du 2° étage du musée de l'Evêché

Place Notre Dame, vue du 2° étage du musée de l'Evêché

 

Les Halles et le marché Place Sainte Clair

Un des Particpants devant le restaurant "la ferme de Dédé".

Amnesty International

La quinzaine (du 31 janvier au 13 février 2012) d’Amnesty International à Meylan dont les objectifs sont de sensibiliser la population meylanaise aux combats d’Amnesty, la relier à des dynamiques locale et réaliser une action ciblée de signatures, se déroule ainsi : 31 janvier soirée de lancement à la maison de musique avec débats, film…, 1-13 février, ateliers, expositions, animations. Concernant les expositions, les peintres meylanais étaient invités à donner une œuvre au profit d’Amnesty. Ces œuvres seront exposées pendant la quinzaine à la bibliothèque de Haut-Meylan. Voici mon œuvre.

Les migrants

Cette aquarelle représente la violence faite à ces migrants qui se pressent sur les murs qui entourent la Forteresse Europe.

Séance de modèle vivant

Le chat du Clos des Capucins adore notre atelier, car l’atelier est au soleil l’après-midi,  bien chauffé en soirée et qu’il y est tranquille (pas d’enfants pour lui tirer la queue, les moustaches…), si bien qu’hier soir nous avons eu une séance de deux modèles vivants. Le chat dormait près du modèle donnant à celui-ci de la tranquillité et aux peintres une continuité chat- modèle montrée ci-dessous.

C’est la première fois que j’utilisais du papier Kraft (côté rugueux)  pour faire de l’aquarelle. J’ai trouvé le résultat intéressant.

 

 

Un sang d’aquarelle

Voici l’aquarelle d’une rue près de l’Hôtel de ville, que j’ai faite lors du huitième concours de peintres de la Côte Saint André (première aquarelle) le 9 juillet 2011, aquarelle tachée de sang par la faute d’une coupure au pouce gauche, d’où le rajout de géraniums aux fenêtres et de gouache sur les façades . Ce fut une aquarelle plutôt besogneuse du fait des perspectives de cette rue descendante, (je ne suis pas sûre que l’on en voit la pente) des voitures et des personnages, surtout du fait des rattrapages successifs dus aux mauvais coups du sort, vent, soleil, puis ciel gris, ombres changeantes,  taches de sang… J’avais fait un excellent dessin et je ne savais pas trop quoi en faire. j’ai eu l’impression de faire plutôt du coloriage que de l’aquarelle et de  n’avoir pas rendu l’opposition ombres, lumière (façades côté droit de l’aquarelle en peine lumière, côté opposé dans  l’ombre).

 

Aquarelle (dimensions 40 x 50)

Je suis allée planter mon chevalet à Rhodes

Ceci est un résumé succinct et en aquarelles de mon voyage à Rhodes du 29 mai au 6 juin 2011.

 

Le Palais des Grands Maîtres

Mesurant 75m sur 80, le Palais des Grands Maîtres est un véritable château fort. Il est entouré d’un fossé et de remparts avec tours et donjons. Construit au XIVe s., il était la demeure du Grand Maître et, en temps de guerre, devenait forteresse. Sous l’occupation turque, il fut transformé en prison. Au XIXe s., le château subit coup sur coup deux catastrophes, en 1851, un tremblement de terre, et en 1856, l’explosion d’une poudrière (placée dans les sous-sols par les Turcs) qui le détruisirent presque totalement. Il fut reconstruit pendant l’occupation italienne (1912 à 1943),  avant la dernière guerre mondiale (1939) d’après des plans originaux miraculeusement conservés, pour servir de résidence d’été au roi Victor- Emmanuel III et à Mussolini.

 

Les remparts du Palais des grands Maîtres, Rhodes

La mosquée de Soliman

La mosquée fut érigée en l’honneur de Soliman le Magnifique,  après la prise de la ville en 1522 :  vaste dôme central  et petites coupoles latérales, minaret de 34 m de hauteur, crépis rose intense.

La mosquée Soliman et son minaret

 

Le musée archéologique, ancien hôpital des Chevaliers

Le rez-de-chaussée était occupé par des magasins. Un escalier conduit à l’étage où étaient groupés les services hospitaliers . Au milieu de la galerie, à gauche, en haut de l’escalier, s’ouvre la grande salle de l’hôpital qui pouvait contenir une centaine de lits.

La grande salle de l'hôpital

 

Les jardins derrière l’église de Ste Marie du Bourg

Jardin

Les environs de Rhodes

La plage d’Anthony Quinn

 

 

 

 

 

Les parasols


Lindos et la  baie de St Paul

La baie Saint Paul

Monolithos

coucher de soleil

 

 

Pinthos

Les deux épicières

En route vers Symi

Le port marchand de Rhodes

En route vers Symi